BEAUGENCY ET MEUNG-SUR-LOIRE, 2 TRÉSORS À DÉCOUVRIR AU CŒUR DU VAL DE LOIRE…


Voici deux autres étapes incontournables de votre séjour sur les Terres du Val de Loire

Beaugency et Meung-sur-Loire, que seuls 8 kilomètres séparent, sont idéalement établies sur les bords de Loire.

Prospères et renommées durant le Moyen-Âge, ces deux attachantes communes loirétaines vous invitent à flâner, au gré de leurs jolies ruelles paisibles et fleuries… Vous y découvrirez les vestiges d’un passé glorieux, au patrimoine riche et varié. Coup de foudre assuré !


〉 LES PERSONNALITÉS DES TERRES DU VAL DE LOIRE QUI EN PARLENT LE MIEUX…

DOMINIQUE DAURY | Conteur inlassable

Portrait de Dominique Daury

Photo ©MC Lion, OT des Terres du Val de Loire

Cet ancien professeur d’allemand connait Beaugency et son terroir comme sa poche !

Voici, en effet, presque 50 ans que Dominique arpente les ruelles de l’ancienne cité médiévale et s’investit pour la valorisation de son patrimoine et la transmission de son histoire.

Passionné et engagé, il a consacré la majeur partie de sa vie à la Société Archéologique et Historique de Beaugency dont il est devenu le président, il y a 2 ans.

Guide bénévole, il partage avec les visiteurs ses nombreuses connaissances sur les richesses patrimoniales et historiques balgentiennes et travaille aussi activement, en collaboration avec les Archives départementales et le Service du patrimoine de la Ville de Beaugency, sur l’organisation de conférences et d’expositions thématiques.

Il anime, en mars et en septembre, une conférence dont les sujets sont bien ciblés : la tour César, l’éclairage à l’huile, le pont de Beaugency…

Retrouvez le détail des événements culturels de l’association sur : www.societe-archeo-hist-beaugency.webnode.fr


〉 LES INCONTOURNABLES DE BEAUGENCY

LE CHÂTEAU DE DUNOIS | 2, Place Dunois

Château de Beaugency

Photo ©Château de Beaugency

Partez sur les traces d’un célèbre personnage qui a marqué l’histoire de Beaugency : Jean de Dunois, Bâtard d’Orléans et compagnon d’armes de Jeanne d’Arc

Poussez les portes de ce joli logis seigneurial et découvrez sa cour d’honneur et son élégant jardin suspendu. Équipés d’une “tabulette”, que l’on vous aura remise à l’entrée, vous déambulerez de salle en salle, tout en vous amusant.

Ludique, pratique, et guide idéal pour petits et grands, cette tablette numérique vous permettra de vous replonger au temps des chevaliers et de mieux comprendre leur quotidien. Salle des gardes, chambres à coucher (qui accueillirent d‘illustres visiteurs, tels que le roi François 1er), en passant par la cuisine et les pièces de réception, c’est tout un univers passionnant qui s’offre à vous !

Admirez, aussi, la chapelle, l’oratoire et sa belle fresque puis montez jusqu’aux superbes combles en coque de bateau renversée…

Pour en savoir plus : www.chateau-de-Beaugency.com


L’HÔTEL DE VILLE | 3, place du Dr Hyvernaud

Photos ©Dominique Daury

Vous ne pouvez pas manquer ce petit bijou artistique de style Renaissance !

L’Hôtel de Ville de Beaugency fut construit vers 1525 d’après l’œuvre de l’architecte Charles Viart et fut classé au titre des Monuments Historiques en 1840.

Admirez son élégante façade… vous y remarquerez certains détails finement sculptés : profils délicats, salamandre de François 1er et armoiries de la Ville.

Mais d’autres trésors vous attendent à l’intérieur… En empruntant le magnifique escalier “à vis”, vos pas vous guideront jusqu’à la salle d’honneur du 1er étage qui vous dévoilera 8 tentures brodées exceptionnelles, également classées Monuments Historiques. Elles constituent un témoignage unique des Arts décoratifs du 17e siècle !

Photo ©OT des Terres du Val de Loire

Les salles ne sont accessibles qu’en visites guidées et sur réservation. N’hésitez pas à consulter notre page visites guidées et à nous contacter ou à vous rendre aux Bureaux d’Information Touristique des Terres du Val de Loire afin de réserver votre place.


ABBATIALE NOTRE-DAME | Rue de l’Abbaye

Photos ©OT des Terres du Val de Loire

Autre fleuron de l’architecture romane locale, cette abbatiale, au style épuré, a été édifiée à la fin du 11e siècle. D’une grande sobriété extérieure, Notre-Dame de Beaugency renferme l’un des chœurs les plus remarquables des églises du Val de Loire !

Victime des guerres de religion, elle fut incendiée par les Huguenots en 1568. Au 17e siècle, une nouvelle voûte en bois fut construite mais plus basse que la précédente. En l’an III, elle subit également le courroux des révolutionnaires, la privant du double dôme en plomb qui surplombait le clocher de la tour Sainte.

À NOTER : les cloches de la ville de Beaugency ne se trouvent pas dans le clocher de l’abbatiale, mais dans celui de la tour Saint-Firmin.


LA TOUR CÉSAR | Place Dunois

Photos ©Dominique Daury

Cette grande dame, figure emblématique de Beaugency, avec la tour Saint-Firmin, sa voisine, fête ses 1000 ans !

Ce donjon du 11e siècle, l’un des plus hauts de France (36 mètres), demeure l’un des témoignages les mieux conservés de l’architecture militaire romane. Elle s’élève sur une motte, que forme la place actuelle, et sa base est constituée de blocs de pierre d’environ 1,30 mètres !

À l’origine, sa toiture, à 4 pans de bois recouverts d’ardoises et de plomb, était flanquée, aux angles nord et ouest, d’échauguettes. Elle fut détruite dans l’incendie de 1568, puis vers 1750, on démolit le sommet de la tour qui menaçait ruine ; depuis lors, la tour est découverte.

Au 16e siècle, il y eu une multitude de changements et d’aménagements pour rendre cet édifice habitable. Des ouvertures furent bouchées, d’autres agrandies et munies de fenêtres à meneaux, et des cheminées furent installées.

Malheureusement, dans la nuit du 22 au 23 février 1840, au cours de fouilles réalisées dans les soubassements, tout l’intérieur de la tour s’écroule, ne laissant apparaitre que le squelette de l’édifice.

Rendez-vous sur notre page des visites guidées !


〉 LES INCONTOURNABLES DE MEUNG-SUR-LOIRE

LA COLLÉGIALE SAINT-LIPHARD | Rue Henri Michel

Collegiale de Meung-sur-Loire

Photo ©MC Lion, OT Terres du Val de Loire

Meung-sur-Loire est l’écrin de nombreux trésors : l’un d’entre-eux est la Collégiale Saint-Liphard, joyau du patrimoine religieux. Elle se dresse superbement et contemple la Loire depuis près de mille ans !

En pénétrant dans l’édifice, laissez-vous envahir par un sentiment de quiétude et contemplez son architecture sobre et raffinée.

Sur la tombe de Saint-Liphard (? – 565), un monastère est créé et remplacé, dès le 11e siècle, par un chapitre de chanoines. Le clocher, dans sa partie basse, date de cette époque mais la chambre des cloches et la flèche datent, elles, du 13e siècle.

Des traces évidentes de remaniement permettent d’affirmer que le chœur et le transept ne sont pas entièrement du 13e siècle. En effet, les parties basses datent sans doute du début du 12e siècle, mais ne furent couvertes qu’en même tant que la nef au début du 13e. Les remplois de l’ancienne église sont fréquents : modillons, portail, parties basses…

Adossé à la nef et au clocher, un bâtiment fortifié, la Tour Manassès de Garlande, a été construit, pour l’essentiel, par Manassès de Garlande, évêque d’Orléans.

Collégiale de Meung-sur-Loire

Photo ©A. Rue, ADRT45

LE CHÂTEAU DE MEUNG-SUR-LOIRE | 16, Place du Martroi

CHÂTEAU DE MEUNG-SUR-LOIRE

Photo ©Château de Meung-sur-Loire

Franchissez les grilles de cette imposante bâtisse, silhouette si familière aux habitants de Meung-sur-Loire, depuis de nombreux siècles…

Le château appartient aux plus anciens et plus vastes châteaux du Loiret et présente la particularité de posséder 2 façades d’époques différentes : la première, médiévale, date du 13e siècle, l’autre, plus classique, date du 18e.

Prestigieuse résidence des Évêques d’Orléans, seigneurs de Meung, qui furent maîtres d’ouvrage de toutes les campagnes de construction, au 12e et 13e siècles, le château accueillit en ses murs, Jeanne d’Arc, qui le délivra des anglais, ainsi que les rois Louis XI et François 1er.

Découvrez, aussi, la partie souterraine avec chapelle, prisons, salle de torture et cul-de-basse-fosse où des prisonniers, tels Nicolas d’Orgemon et François Villon, eurent le malheur d’être enfermés.

Enfin, profitez de son superbe parc arboré de 7 hectares implanté en plein centre ville qui offre au promeneur le souvenir nostalgique d’une splendeur disparue…

Pour en savoir plus : www.chateau-de-meung.com