BEAUGENCY, L’UN DES PLUS BEAUX DÉTOURS DE FRANCE…

S’il existe un lieu charmant où il fait bon séjourner, c’est Beaugency ! Les “Balgentiens” sont fiers de leur ville… Et pour cause, cette petite cité ligérienne, empreinte d’un fort caractère médiéval, a tout pour plaire !

Beaugency appartient, depuis longtemps, aux multiples trésors du Val de Loire, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cité historique, dynamique, culturelle et sportive, élue parmi les “Plus beaux détours de France”, elle mérite bien son label de “Ville fleurie” puisqu’elle a pour devise “Manibus date lilia plenis !” (Donner des lys à pleines mains !).

Caressée par le dernier fleuve sauvage d’Europe, La Loire, Beaugency a traversé toutes les époques, affrontant “vents et périls” : des luttes de pouvoir à la Révolution Française, en passant par les guerres de religion, elle dû également résister aux caprices du fleuve royal et à ses crues régulières…

Prenez le temps de flâner dans Beaugency et suivez les pas des nombreux personnages célèbres, qui, avant vous, ont arpenté les ruelles de la ville : Louis VII et Aliéonore d’Aquitaine, Philippe Le Bel, Jean de Dunois, Jeanne d’Arc, Charles VII, Louis XI, Jacques Charles (grand physicien du 18e), mais aussi de plus contemporains tels que le poète Gaston Couté et la comédienne Edwige Feuillère. Elle a même été immortalisée par le peintre J.M.W. Turner durant son séjour dans le Val de Loire à la fin des années 1820.

Pastel de Beaugency de Joseph William Turner
Beaugency, pastel de J.M.W. Turner

LES PERSONNALITÉS DES TERRES DU VAL DE LOIRE QUI EN PARLENT LE MIEUX…

ARMELLE TOCQUET, une histoire de coup de cœur | Beaugency

Propriétaire de l'hôtel de la Sologne

Photo ©MC Lion, OT des Terres du Val de Loire

C’est au cours d’un séjour à Beaugency, au printemps 2006, qu’Armelle Tocquet et son époux eurent un réel coup de cœur pour la ville et son charmant hôtel “l’Hôtel de la Sologne” dans lequel ils logeaient. Fruit du hasard : cet hôtel était à vendre… Le temps de régler quelques détails et le couple s’y installa en septembre de la même année !

Investie et généreuse, Armelle reçoit ses visiteurs dans un véritable esprit de convivialité et de partage ; sa priorité : le contact humain.
Elle s’active, dès le matin, auprès de ses hôtes, pour leur servir un goûteux petit-déjeuner dans la jolie pièce à colombage de l’hôtel ou dans son agréable patio fleuri que surplombe la majestueuse Tour César. Idéal pour de douces nuits au calme !

Hôtel de la Sologne | 6 place Saint-Firmin | Beaugency | www.hoteldelasologne.net


〉 À NE PAS MANQUER DANS BEAUGENCY !

Vous retrouverez bien-sûr NOS INCONTOURNABLES :

 

L’HÔTEL DE VILLE | 3 place du Docteur Hyvernaud

hôtel de ville de Beaugency hôtel dev ille de Beaugency
Photo ©OT des Terres du Val de Loire

 

LA TOUR CÉSAR | Place Dunois

Tour Cesar à Beaugency tour Cesar à Beaugency
Photos ©Dominique Daury

 

LE CHÂTEAU DE DUNOIS | 2, place Dunois

Le château de Beaugency château de Beaugency
Photos ©Dominique Daury ©MC Lion, OT des Terres du Val de Loire

 

L’ABBATIALE NOTRE-DAME | Rue de l’Abbaye

abbatiale de Beaugency abbatiale de beaugency

〉 MAIS AUSSI…

LA TOUR DE L’HORLOGE ou TOUR DU CHANGE | Rue du change

Tour de l'horloge de Beaugency
Photo ©Dominique Daury

Votre balade dans Beaugency vous mènera jusqu’à cette ancienne porte, autrefois nommée Porte Vendômoise ou Tour du change. Elle appartenait, initialement, à la deuxième enceinte de la ville et jouait également le rôle de Beffroi.

Au Moyen-Âge, cette tour-porche se situait à proximité du quartier le plus animé ; on y échangeait les monnaies. Elle servit de prison jusqu’en 1526, jusqu’à ce que celle-ci soit installée dans la maison au 34 de la rue du Change.

Elle indique l’heure aux habitants, depuis plus de 5 siècles, car elle abrite l’horloge municipale depuis 1511 !

 

LE CLOCHER SAINT-FIRMIN | Place Saint-Firmin

clocher Saint-Firmin à Beaugency clocher Saint-Firmin à Beaugency
Photos ©Dominique Daury ©MC Lion, OT des Terres du Val de Loire

Ce clocher typique est l’autre figure emblématique de Beaugency. Il constitue l’un des éléments majeurs du superbe panorama que vous pourrez admirer de la rive gauche de la Loire, de l’autre côté du pont : coup de foudre garanti !

Seule partie restante d’une importante église paroissiale du 11e siècle, nommée Saint-Firmin, détruite durant la Révolution Française, le clocher fut édifié au 16e. Il possède 4 cloches qui sonnent chaque jour à 8h10, 12h10 et 19h10 et jouent l’air du Carillon de Vendôme.

Cette comptine, dont on ne connaît plus que quelques strophes, aujourd’hui, remonte à la période la plus noire de la Guerre de Cent Ans. En effet, au 15e siècle, le Dauphin Charles, après avoir été déshérité à la suite du traité de Troyes de 1420, ne conserve, entre autres, que les villes d’Orléans, de Beaugency, de Cléry, de Vendôme et de Bourges.

Voici les paroles que vous pourrez fredonner en écoutant tinter les cloches…

“Mes amis, que reste-t-il ?
À ce Dauphin si gentil ?
Orléans, Beaugency,
Notre-Dame de Cléry,
Vendôme, Vendôme !

Les ennemis ont tout pris
Ne lui laissant par mépris
Qu’Orléans, Beaugency,
Notre-Dame de Cléry,
Vendôme, Vendôme !”

 

LA VOÛTE SAINT-GEORGES | Place Dunois

voute Saint-Georges à Beaugency
Photos ©MC Lion, OT des Terres du Val de Loire

Cette voûte tient son nom de la chapelle Saint-Georges qui fut installée, juste au dessus, dans le Château Dunois. Elle était, à l’origine, l’entrée principale de la ville et permettait de relier le château à la rue du Pont.

Vous ne pourrez accéder à la chapelle que par l’intérieur du château.

 

LA PORTE TAVERS | Rue Porte Tavers

Porte Tavers à Beaugency
Photo ©MC Lion, OT des Terres du Val de Loire

En partant de la Place Saint-Firmin, remontez la rue jusqu’à la porte Tavers, autrefois appelée Porte Blésoise, qui demeure, aujourd’hui, l’unique porte existante de la troisième enceinte édifiée au cours du premier tiers du 12e siècle ; on accédait, alors, à l’intérieur de la ville par sept portes.

Elle ouvrait sur les anciens fossés de la ville devenus promenades (Petit Mail et Grand Mail) et sur la chapelle Notre-Dame-des-Aides et son cimetière, détruits durant la Révolution.

Observez bien, vous pourrez apercevoir, sur la porte, d’anciens trous de boulin.

 

LE COUVENT DES DAMES URSULINES | Rue Porte Tavers

Couvent des Ursulines à Beaugency

Situé rue Porte Tavers, ce couvent fût édifié entre 1647 et 1666 dans une propriété dénommée “La Guélonnière”.

À la Révolution, les religieuses furent chassées et les bâtiments du couvent transformés en magasin à fourrage. L’église, elle, fût utilisée comme salle de spectacle et salle de bal. En 1807, les Ursulines réintégrèrent le couvent.

Ne se visite pas (sauf durant les journées du patrimoine).

L’ÉGLISE SAINT-ÉTIENNE | Place du Martroi

Église Saint-Etienne à Beaugency
Photo ©OT des Terres du Val de Loire

C’est l’une des plus anciennes églises de France ! Fondée au cours de la première moitié du 11e siècle, hors les murs de la deuxième enceinte, elle représente un précieux témoignage de l’Art Roman.

Autrefois nommée Église du Saint-Sépulcre, elle prend le nom de Saint-Étienne au 15e siècle. Sauvée de la démolition par Prosper Mérimée et achetée par l’État en 1847, elle servit successivement d’entrepôt de vin et de bois, de chapelle de secours, de dépôt de grains, de dépôt de matériaux communaux, de salle de gymnastique…

Réhabilitée en espace culturel, elle accueille, aujourd’hui, de nombreuses expositions temporaires.

 

LE PONT

Pont de beaugency
Photo ©OT des Terres du Val de Loire

Si vous arrivez en ville par la rive gauche de La Loire, vous emprunterez ce bel édifice de 435 mètres de long…
Vestige d’un passé glorieux, il est le pont de pierre le plus ancien et le plus long, édifié sur la Loire !

Ses premières fondations furent commencées au 11e siècle… Les 20 arches qui enjambent le fleuve reliaient la Beauce à la Sologne. Les cinq premières arches, rive droite, étaient autrefois fortifiées (porte, pont-levis, tours, hautes murailles, chemin de ronde et chapelles). Rive gauche, côté Sologne, le pont était également pourvu d’une porte encadrée par deux tours rondes et d’un pont levis.

Légende du pont de Beaugency

Mais tous les Balgentiens savent bien que sa construction cache une autre histoire… En effet, selon la légende, le pont de Beaugency serait l’Œuvre du Diable

Voici donc ce qui se murmure dans les foyers :

“Le pont de Beaugency, la huitième merveille, est une œuvre du Diable, une œuvre sans pareille.
Il l’a fait d’une nuit et comme tout d’un coup sans qu’on ait des marteaux entendu même un coup.

Seulement, il avait réservé pour lui la plus belle âme qui passerait sur ce pont, jeune, vieux, homme ou femme.
Les gens de Beaugency – l’on peut compter sur eux – se tirèrent fort bien d’un pas si dangereux. Ils prirent un matou de force appréciable et sur le pont neuf le lancèrent !

Le Diable qui logeait dans la tour au beau milieu du quai, surpris de voir un chat venir sur le remblai, le suivit aussitôt; mais l’animal agile, comme il l’apercevait bondir sur une pile, en trois sauts eut tôt fait de traverser le pont. Continuant sa course, enfin, d’un dernier bond, il atteignit un lieu tout rempli de verdure.

Le démon, tout marri de sa mésaventure, d’un coup de son épaule essaya d’ébranler le pont trop bien construit qui ne put s’écrouler, mais une arche de biais fut tout ce que le diable laissa de ces efforts en ce jour mémorable.

On peut la voir encore, mais le nom de chat-fin (Chaffin) pour le lieu dit de ce matou malin.
Et quant aux habitants, fort rusés par ici, ils gardèrent le nom de “Chats de Beaugency””.

 

LA TOUR DU DIABLE | Quai de l’Abbaye

La tour du diable à Beaugency
Photo ©Mairie de Beaugency

Discrète car nichée derrière de hauts arbres, cette jolie tour ronde fût construite à la fin du 11e siècle. Elle appartenait à la deuxième enceinte de la ville, autrefois baignée par le fleuve et raccordée à l’Abbaye par un bâtiment aujourd’hui démoli.

Toujours d’après la légende, le diable s’y serait réfugié après la construction du pont, et pourrait encore s’y trouver…


〉 AU DÉTOUR DES RUELLES…

LA MAISON DES TEMPLIERS | Rue du Puits de l’Ange – rue du Traineau

maison des templiers à Beaugency
Photo ©OT des Terres du Val de Loire

En plein cœur du centre historique de Beaugency, cette jolie maison romane aurait appartenu à l’ordre des Templiers. Arrêtez-vous et admirez l’élégante façade aux encadrements de fenêtres finement travaillés.

 

LA MAISON DE JACQUES CHARLES | 15, rue Porte Vendômoise

maison de Jacques Charles à Beaugency

C’est dans cette belle maison que le physicien et inventeur du 18e siècle, Jacques Charles naquit…

Retrouvez l’histoire de cette étonnante personnalité dans notre page PERSONNAGES CÉLÈBRES.

 

maison à pans de bois à Beaugency ancien puits à Beaugency ancienne maison à Beaugency
Photos ©Dominique Daury

 

〉 DES HOMMAGES À JEANNE…

statue Jeanne d'Arc à Beaugency
Photos ©Dominique Daury